Croissance et devenir de la Fondation de Morgarten

La «Fondation des écoliers suisses pour la conservation du champ de bataille de Morgarten» est née lorsque le site historique de Morgarten a vu peser sur lui la menace des spéculateurs. Pour faire obstacle à un projet de complexe immobilier et conserver le terrain de la bataille dans son état naturel, il a fallu l'acheter.


  • En 1961, une entreprise allemande cherchait à acquérir le terrain de Morgarten et à y construire des logements de vacances pour environ 350 personnes.
  • Pour parer à cela, le district de Schwyz et le Canton de Schwyz achetèrent pour la préserver, dès 1963, au prix de 45'700.- francs, une grande parcelle de 2'285 m² au cœur du champ de bataille (aujourd'hui une aire de repos).
  • A l'occasion des 650 ans de la bataille de Morgarten, on décida d'acquérir le site de la bataille en tant que propriété des écoliers suisses et de le conserver ainsi inaltéré pour l'avenir.
  • Il fallait d'abord se renseigner pour connaître les dispositions à ce sujet de la jeunesse des écoles suisses, et de premières votations furent organisées dans les écoles de tous les cantons. La question était: «Le site de la bataille de Morgarten doit-il être transmis à la jeunesse (et acheté par elle)?» Le résultat positif de ce premier vote fut communiqué le 21 octobre 1965, à Morgarten, lors d'une Landsgemeinde (assemblée de vote à main levée) de la jeunesse.
  • Ce 21 octobre 1965 a certainement été un moment fort dans l'histoire de la Fondation de Morgarten: c'est une mémorable Landsgemeinde de la jeunesse qui eut lieu ce jour-là sur le territoire de la bataille, avec une impressionnante marche convergente en étoile. 4500 écoliers de toute la Suisse (15 par canton, 200 du canton de Zoug, ainsi que les classes de sixième primaire et que des élèves de classes supérieures du canton de Schwyz) se rencontrèrent sur ce site historique. Les délégués des cantons y exprimèrent leur voix. toutes positives. Avec la même unanimité, on décida d'acquérir le terrain de la bataille en tant que propriété de la jeunesse suisse. Le signal était donné pour que les classes organisent des collectes de fonds et procurent ainsi à la Fondation les ressources nécessaires pour acheter ce sol historique.
  • Le même 21 octobre 1965, les cantons de Schwyz et de Zoug ainsi que le district de Schwyz et la commune de Sattel créèrent la Fondation de Morgarten, par acte notarié. Le but de la fondation est décrit dans l'acte de fondation.
  • Par ses collectes, la jeunesse des écoles suisses réunit la somme substantielle de 220 000.- francs environ. Au total, 1900 versements d'écoliers et de classes, mais aussi de particuliers, furent effectués.
  • Le but de transmettre le terrain de Morgarten à la jeunesse en tant que site du souvenir, comme cela avait déjà été le cas pour la prairie du Grütli et pour le Chemin Creux, était désormais atteint. Avec le produit de la collecte, il fut d'abord possible de conclure un contrat de vente avec Johann Fässler, le propriétaire de la parcelle située entre la chapelle de la bataille et la tour de fortification (le Letziturm). Ce fut chose faite le 28 février 1966. Cette parcelle «Letzi», de 14 620 m², put être acquise au prix de 175 400.- Fr. (12.- Fr./m²), avec l'étable qui s'y trouvait. Une autre parcelle, de 10 450 m2, très commode pour arrondir le site, ne pouvait pas encore être achetée à ce moment, faute d'argent. L'on réussit toutefois à garantir à la Fondation un droit de préemption en prévision de son acquisition future.
  • En créant la Fondation, le district de Schwyz et le Canton de Schwyz cédèrent gratuitement à la Fondation les 2285 m² de terre qui leur appartenaient en copropriété.
  • Le 13 mai 1966, les élèves de Sattel se réunirent à côté de la chapelle de la bataille, au nom de toute la jeunesse des écoles de Suisse, pour communiquer au public le résultat de la collecte et prendre symboliquement possession du terrain. A cette occasion, le président du conseil de fondation nouvellement élu rendit compte des décisions qui avaient été prises. Avec les ressources (env. 46 000 Fr.) qui subsistaient après déduction du prix d'achat, il était d'abord prévu d'aménager deux chemin pédestres d'accès ainsi qu'une aire de repos, dans le but que le site devienne un but de course d'école populaire tout comme le Grütli. Par la suite, une aire de stationnement a été aménagée près de celle de repos, une pierre commémorative y a été placée et un tableau d'orientation installé. Des WC publics ont été ajoutés à la Maison de Morgarten, ainsi qu'un distributeur de billets. Mentionnons encore que la Fondation a mis au point un spectacle son et lumière.
  • Le 2 septembre 1968, après des négociations compliquées, la Fondation a encore fait l'acquisition de la ferme qui avoisine la chapelle, pour 100 000.- Fr., ainsi que du reste du terrain, environ 10 000 m². Il a naturellement fallu pour cela de nouvelles subventions et donations des pouvoirs publics, des banques, de l'industrie, d'institutions d'utilité publique ainsi que de particuliers. Tout le compartiment de terrain entre le Letziturm et la Maison de Morgarten appartenait donc désormais à la Fondation.
  • Aujourd'hui la jeunesse suisse possède à Morgarten 30 324 m² de terre, une ferme ancienne et une étable.
  • Au fil des années, le conseil de fondation a consacré des moyens importants à l'aménagement et à l'entretien des installations. En font partie un modeste terrain mis à disposition pour deux arrêts de bus des transports publics. La dépense la plus considérable a toutefois consisté à restaurer entièrement la Maison de Morgarten dans les années 1994/95. C'est le signe le plus visible des efforts du conseil de fondation pour conserver pour les générations futures la substance de ce qui a été acquis à Morgarten.